Atomes et molécules

L'atome est rempli...de vide. Le noyau est 10 000 à 100 000 fois plus petit que l'atome tout entier, dont le diamètre est de 10  puissance-9 cm ( un milliardième de cm) environ: on dit de l'atome qu'il a une structure lacunaire ( vient du latin lacunosus = manque). S'il était grand comme la Stade France, le noyau serait une tête d'épingle au centre du terrain.

C'est le nombre d'électrons, de protons et de neutrons qui différencie les atomes entre eux. L'atome le plus simple est celui d'hydrogène; le plus lourd compterait 118 protons. On compte plus de 90 éléments naturels, les autres étant synthétisés par l'homme.

Les éléments réagissent plus ou moins avec leur environnement. Moins un atome réagit, plus il est stable. Les gaz dits nobles, ou rares, sont tellement stables qu'on les appelle aussi inertes; ce sont l'hélium, le néon, l'argon, le krypton, le xénon et le radon.

L'assemblage de plusieurs atomes (identiques ou pas) constitue une molécule, qui est plus stable que les atomes pris à part. D'ailleurs, il est des atomes qui n'existent pas à l'état isolé, comme l'oxygène: on ne le rencontre que combiné, par exemple dans la molécule d'eau H2O, dans celle de l'eau oxygénée H2O2, du dioxygène de l'air O2, du dioxyde de carbone CO2...

Les éléments ont toujours été associés à des symboles que l'on a coutume d'attribuer aujourd'hui à Berzelius qui utilisait les premières lettres du nom latin des éléments. En cas de similitude, il ajoutait la seconde à l'un des deux éléments. Si celles-ci étaient également identiques, il faisait appel à la première consonne différente. Ces désignations faisaient référence à des expressions mythologiques ou au pays natal de l'auteur de la découverte.

Exemples de symboles

exemples de symboles.doc

7 votes. Moyenne 2.29 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×